none
[MOSS2007] Multilinguisme standard et ses limites RRS feed

  • Question

  •  

    Bonjour.

    Je suis en phase de reflexion pour la réalisation d'un portail MOSS 2007 avec plus de 1000 utilisateurs.

    Le portail est sensé être quadrilingue.

     

    Je n'ai pas d'expérience sur le multiliguisme standard MOSS 2007 ni le temps de découvrir ça car je dois prendre des décisions très rapidement.

     

    Un collègue me dit que d'après son expérience du multilinguisme MOSS et vu le volume des données et le nombre d'utilisateurs, il déconseillerai carrement le multilinguisme car ça va être très couteux en terme d'intégration et d'alim.

     

    D'un autre côté, il y a Alphamosaique et IceFire...

     

    Je dispose de peu de temps pour faire un choix : Standard, IceFire, AlphaMosaique ou bien rien!

     

    Pourriez vous m'éclairer à ce sujet svp ?

     

    En vous remerciant.

    mercredi 30 janvier 2008 15:48

Réponses

  • Bonjour,

     

    votre collègue a raison de vous avertir. Les variations de MOSS ne sont pas une solution dédiée au multilangue. Ca permet de gérer du multilangue, en effet, mais ça va bien au delà. Ca présente donc des atouts, mais malheureusement des inconvénients également... comme le temps nécessaire pour alimenter les différentes variations des sites.

     

    Je n'ai de retour d'expérience direct à vous donner, mais PointFire (IceFire) revient souvent. Il est mis en avant par quelques blogs, dont celui ci : http://mzaki.spaces.live.com/blog/cns!E3340AEAC1CDD449!696.entry

     

    J'espère que cette réponse vous aura aidé.

    mercredi 30 janvier 2008 16:13
    Modérateur
  • Bonjour

     

    Je viens appuyer la réponse de Sébastien, et j'émets personnellement "quelques" doutes sur des produits qui s'occupent d'effectuer de la traduction automatique. Il n'y a qu'à se rendre sur certaines KB Microsoft traduites à la volée pour voir les limitations.

     

    Je vous invite à lire le White paper "Plan for building multilingual solutions by using SharePoint Products and Technologies" sur le TechNet. Il vous aidera à voir plus clair le système des variantes (variations en anglais).

     

    Pour faire une synthèse générale :

    • les sites SharePoint ne sont pas multilingues : ils sont créés avec une langue bien déterminée, et ne peuvent en changer par la suite
    • il faut bien différencier le contenu de l'interface : dans le premier cas, vous devez traduire/dupliquer du contenu (sauf s'il peut être mutualisé, certaines images par exemple, voir des documents communs et non traduits), dans le 2eme cas vous voulez simplement pouvoir bénéficier d'une interface de gestion multilingue (ce que SharePoint ne fait pas, ce en quoi des produits tiers peuvent vous aider, les interfaces étant plutôt figées, les traductions automatiques sont plus facilement gérables)
    • le système des variantes permet d'avoir des mécanismes de duplication depuis un site source vers "n" variantes (généralement des langues différentes, mais cela pourrait être une version adaptée aux périphériques mobiles) ainsi que des redirections entre les versions. Ces mécanismes ne traduisent bien sûr pas le contenu, et possèdent certaines contraintes énumérées dans le livre blanc (par exemple ce n'est pas adapté pour un site dont les différentes langues seraient gérées de manière plus indépendante, ou dans le cas où vous risquez d'effectuer des modifications des documents originaux). De plus, les variations sont uniquement pour les sites de publication dans le cadre du WCM.

    Bref, c'est souvent sujet à pas mal de discussions, mais sachez que si le cycle de vie de chacune des versions (langues) de votre site est plutôt indépendant, vous n'avez très certainement pas besoin des variations.

     

    N'oubliez pas non plus que le multilangue, c'est autant une histoire de contenu (ce qui sera saisi et affiché, qu'il soit dans des pages, des listes, des documents) que d'interfaces (pages d'admin, webparts, ...). C'est donc un travail forcément plus complexe et nécessitant une bonne vue globale de votre site et de ses fonctionnalités pour éviter les classiques mix de langues et erreurs de typos.

    mercredi 30 janvier 2008 17:06

Toutes les réponses

  • Bonjour,

     

    votre collègue a raison de vous avertir. Les variations de MOSS ne sont pas une solution dédiée au multilangue. Ca permet de gérer du multilangue, en effet, mais ça va bien au delà. Ca présente donc des atouts, mais malheureusement des inconvénients également... comme le temps nécessaire pour alimenter les différentes variations des sites.

     

    Je n'ai de retour d'expérience direct à vous donner, mais PointFire (IceFire) revient souvent. Il est mis en avant par quelques blogs, dont celui ci : http://mzaki.spaces.live.com/blog/cns!E3340AEAC1CDD449!696.entry

     

    J'espère que cette réponse vous aura aidé.

    mercredi 30 janvier 2008 16:13
    Modérateur
  • Bonjour

     

    Je viens appuyer la réponse de Sébastien, et j'émets personnellement "quelques" doutes sur des produits qui s'occupent d'effectuer de la traduction automatique. Il n'y a qu'à se rendre sur certaines KB Microsoft traduites à la volée pour voir les limitations.

     

    Je vous invite à lire le White paper "Plan for building multilingual solutions by using SharePoint Products and Technologies" sur le TechNet. Il vous aidera à voir plus clair le système des variantes (variations en anglais).

     

    Pour faire une synthèse générale :

    • les sites SharePoint ne sont pas multilingues : ils sont créés avec une langue bien déterminée, et ne peuvent en changer par la suite
    • il faut bien différencier le contenu de l'interface : dans le premier cas, vous devez traduire/dupliquer du contenu (sauf s'il peut être mutualisé, certaines images par exemple, voir des documents communs et non traduits), dans le 2eme cas vous voulez simplement pouvoir bénéficier d'une interface de gestion multilingue (ce que SharePoint ne fait pas, ce en quoi des produits tiers peuvent vous aider, les interfaces étant plutôt figées, les traductions automatiques sont plus facilement gérables)
    • le système des variantes permet d'avoir des mécanismes de duplication depuis un site source vers "n" variantes (généralement des langues différentes, mais cela pourrait être une version adaptée aux périphériques mobiles) ainsi que des redirections entre les versions. Ces mécanismes ne traduisent bien sûr pas le contenu, et possèdent certaines contraintes énumérées dans le livre blanc (par exemple ce n'est pas adapté pour un site dont les différentes langues seraient gérées de manière plus indépendante, ou dans le cas où vous risquez d'effectuer des modifications des documents originaux). De plus, les variations sont uniquement pour les sites de publication dans le cadre du WCM.

    Bref, c'est souvent sujet à pas mal de discussions, mais sachez que si le cycle de vie de chacune des versions (langues) de votre site est plutôt indépendant, vous n'avez très certainement pas besoin des variations.

     

    N'oubliez pas non plus que le multilangue, c'est autant une histoire de contenu (ce qui sera saisi et affiché, qu'il soit dans des pages, des listes, des documents) que d'interfaces (pages d'admin, webparts, ...). C'est donc un travail forcément plus complexe et nécessitant une bonne vue globale de votre site et de ses fonctionnalités pour éviter les classiques mix de langues et erreurs de typos.

    mercredi 30 janvier 2008 17:06
  •  

    Merci à vous deux pour vos réponses valeureuses.

     

    Qqn aurait déjà eu affaire à IceFire et aurait eu une idée sur la charge et les difficultés de la mise en place de ce produit svp ?

    jeudi 31 janvier 2008 08:38
  • Bonjour,

    J'ai déjà mis en place PointFire sur Sharepoint 2007, afin de répondre à un besoin pour un client (merci The Mit).
    Cela demande un peu de connaissance Sharepoint et d'être au calme.

    Il y a quelques contraintes, mais rien d'insurmontable.

    Bonne continuation.


    mercredi 18 février 2009 16:12
  • Un prestataire vient d'implémenter PointFire sur un site MOSS de mon client.

    PoinFire dégrade fortement le temps d'affichage des pages. Soit PF fut mal configuré, soit PF n'est pas une solution viable.

    vendredi 19 mars 2010 09:53
  • J'ai eu à faire à pointfire à IceFire, l'idée est ultra simple c'est un httphandler qui intécepte les appels au sites Sharepoint et fait le render en se basant sur des listes de traductions qui te va saisir manuellement ou bien ceux de leur propre package de langues qui n'est pas franchement terrible :( donc d'un point de vue perf c'est pas terrible mais il péconise des techniques pour améliorer la performance aprés les avoir suivis j'ai obtenu un gain de perf de 10% ce qui n'est pa terrible non.

    Avec leurs dernier livrable ça a l'air mieux ils ont résolu pas mal de probléme mais tu peux pas trop compter sur leur support vu les décalages horaires mais la solution est en place et elle marche.

    pour Alphamosaique je n'ai pas essayé la solution mais ce qui m'a bien plu en regardant leur solution c'est qu'ils ont fait un étude compléte sur la perf en déployant leur produit ainsi que le produit parait moins compliqué que point fire donc en cas de souci tu as sur koi te baser pour avoir une solution optimale.

    Je te conseille de leur demander une verion d'evaluation çé pas compliqué a mettre en place et tu fais un petit bench avec Ants Profiler tu aura vite réponse à tes questions :=)



    ABT
    vendredi 19 mars 2010 11:05
  • Bonjour,

    Moi qui adore coder j'ai pas eu le courage d'installer et de configurer PointFire sur mon projet actuellement avec plus semaines de retard ... avant mon arrivée ... et aprés je me suis pas lancé dans PointFire malgré la volonté de certains.

    J'ai choisi de coder en utilisant notamment MUI for MOSS (merci codeplex) et j'ai rajouté ce qui manquait de traduction à l'aide de fichier resources. Avec plus de temps et de courage , j'aurais bien entendu pris PointFire mais j'ai été déçu sur mon dernier projet sur un point cher à mon coeur les expressions régulières. La réponse du support : "PointFire s'est pas faire !". Allez dire ça au client juste après...

    Pour information (pour les plus curieux), PointFire ne s'est pas géré à 100% des chaines de texte contenant des balises html malheureuseusement. On peut s'amuser à faire des regexp d'école , c'est déjà bien.


    Hakaaaaaa
    vendredi 19 mars 2010 15:20
  • Bonjour, je travaille avec le CEA sur l'analyse de textes et la recherche "crosslingue"' : recherche dans des textes rédigés dans une langue différente de celle de la question, mais sans opérer de réelles traductions, et surtout pas de traduction des textes qui sont pris en compte, lesquels sont analysés suivant la syntaxe de leur langue, reconnue automatiquement avant l'analyse. NOus ne parlons donc pas de multilinguisme mais de crosslinguisme pour distinguer les différents mécanismes.

    Si cela vous intéresse, je peux vous en parler ..

    Cordialement,

    Antoine

    mardi 5 octobre 2010 15:01